Accueil

logo


Moyen Age


Guillaume le Conquérant



Exemple rare d'un seigneur puissant dont le royaume devenu trop petit fut le point de départ d'une conquête fulgurante et réussie

Une jeunesse cachée

Guillaume est né en 1028 dès amours de Robert le Diable, seigneur normand célèbre pour ses frasques et pour son pèlerinage à Constantinople et d'Arlette , fille d'un pelletier. Guillaume est donc ce que l'on appelle poliment un fils illégitime.

Quand son père meurt en 1035, les vassaux se révoltent, en particulier Roger de Tosny. Ce dernier a combattu en Espagne contre les Musulmans et s'est taillé une réputation de cruauté : on dit qu'il dévore la tête d'un maure à son lever !! Guillaume doit alors se cacher chez son oncle . Il passera la deuxième partie de sa jeunesse parmi des gens du peuple et cette jeunesse cachée explique bien de ses motivations futures , notamment son refus de faire entièrement confiance aux puissants.

A 14 ans il est majeur et entend revendiquer son trône mais le complot de Bayeux, ourdi par  Guy de Bourgogne son cousin, le pousse à une nouvelle fuite.

La reconquête du trône de Normandie

Guillaume se tourne alors vers son suzerain, Henri Ier, roi de France. Celui ci accepte de l'aider et en 1047 à la bataille de Val des Dunes, près de Caen, le duc de Normandie écrase ses ennemis. Il mettra ensuite le siège devant le château de Brionne durant 3 ans pour réduire à néant la révolte de Guy. La Normandie devient alors la principauté la plus puissante du royaume avec la France. Bientôt elle sera trop petite pour Guillaume.

Mais le Duc n'est pas qu'un combattant. Il encourage la trêve de Dieu, apparue en 1041, et la fait respecter sur ses terres. Il fait rebâtir les grandes abbayes en commençant par Fécamps et le Bec-Hellouin. Cela n'empêche pas son excomunication en 1049 à cause de son projet de mariage avec Mathilde, sa cousine. Intransigeant , il passe outre et se marie en 1053, ce qui vaudra une excomunication supplémentaire de 10 ans à tout le duché.

bayeux
A la conquête de l'Angleterre

Guillaume, brouillé avec le roi de France (il l'a battu par deux fois en 1054 et 1057), se tourne vers l'Angleterre qui lui semble être un fruit mûr. Saxons et Danois se déchirent depuis des années et l'anarchie pourrait bien servir un conquérant audacieux. Il se met d'abord au service d'Edouard d'Angleterre, qui a passé son enfance en Normandie et parle français. Ce dernier promet de lui remettre son royaume à sa mort.

Mais Harold ne l'entend pas ainsi et à la mort d'Edouard monte sur le trône d'Angleterre. Guillaume prend alors ce prétexte pour envahir l'île. En 1066, il débarque avec sa flotte et malgré une chute sur la plage, interprété par certains comme un mauvais présage, se sent prêt à assouvir son ambition.

Le choc a lieu a Hastings dans une mêlée confuse. Guillaume est donné pour mort mais il enlève son casque pour redonner espoir à ses troupes. La bataille est sanglante et Harold est touché d'une flèche dans l'oeil. Il meurt sur le coup. Les normands ont gagné.

Rapidement, Guillaume se fait sacrer à Westminster le jour de Noël 1066. S'ensuivent 10 années de pacification de l'Angleterre au terme desquelles il fait rédiger un inventaire du royaume : le doomsday book

Épuisé, il meurt à Rouen en 1087 à 59 ans. Désormais l'Angleterre est attachée au continent.
bayeux
bayeux